jeudi, mars 13, 2008

Washington retire la Chine de sa liste noire

Les Etats-Unis ont retiré mardi la Chine de leur liste des pires violateurs des droits de l'homme, sur laquelle ils ont ajouté la Syrie, le Soudan et l'Erythrée, tout en notant que le régime chinois continue à "harceler", "emprisonner" et "torturer". La Chine, qui figurait l'an dernier et en 2005 sur cette liste des "pires violateurs systématiques des droits de l'Homme dans le monde", est reléguée en cette année de Jeux Olympiques au rang de "pays autoritaire en pleine réforme économique ayant vécu des changements sociaux rapides mais n'ayant pas procédé à des réformes politiques et continuant à nier à ses citoyens les droits de l'Homme et les libertés fondamentales basiques". "Le gouvernement a continué à surveiller, harceler, détenir, arrêter et emprisonner des journalistes, des écrivains, des activistes et des avocats ainsi que leurs familles, qui cherchaient pour la plupart à exercer des droits prévus dans la loi", ajoute le rapport.

1 commentaire:

Julie a dit…

Tes dessins sont excellents, j'aime beaucoup!